De Burosse en Armagnac: Maison très ancienne qui a possédé depuis des temps très reculés la terre de Burosse en Dému dont le nom préalable était Labory ou la Bory. Le Manoir fut le fief de Bertrand de Burosse qui prit part au siège de Lyon en 1309 . Les chevaliers Augier et Arnaud de Burosse combattirent sous les ordres de Thibault de Barbazan en 1352*.

Le "Dictionnaire Universel de la Noblesse de France" retrace la longue lignée de ces personnages et le dernier des de Burosse qui occupa cette terre en Dému ( canton d'Eauze) fut Georges-Marie de Burosse, chevalier de la Légion d'honneur, maire de cette commune et conseiller général, il fut élu, pour la première fois député, par la 2e circonscription de son département (Condom), le 22 novembre 1824 jusqu'en 1831. Après le départ en 1854 de la famille de Burosse, plusieurs familles se succédèrent sur ces terres. Le grand domaine viticole fut détruit vers 1870 par le phylloxéra. L'année 1927 vit l'arrivée d'une famille modeste venue de la Lozère. Cette famille laborieuse éleva du bétail, travailla les terres céréalières et reconstruisit le vignoble pour produire d'abord de l'Armagnac puis plus tard avec ses descendants, des vins d'appellation de Saint-Mont et de Côtes de Gascogne . Les générations se succèdant, elles s'efforçent de faire vivre et prospérer l'exploitation agri-viticole.

* Tiré d'archives

Portrait de Jean-Antoine de Burosse, père Georges-Marie de Burosse dernier Baron ayant vécu au Manoir:

 

 

 

Vues du site